Installateur qualifié RGE, incontournable pour l’isolation de votre logement

arbre-left arbre-right buisson

Une isolation efficace passe non seulement par le choix d’un isolant performant, mais aussi par le choix d’un installateur titulaire d’une qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le domaine des travaux concernés, soit l’isolation des combles perdus (« Matériaux d’isolation thermique des parois opaques pour les rampants de toiture et plafonds de combles, les planchers de combles perdus et les toitures-terrasses »), soit l’isolation de planchers bas au niveau des plafonds de garages, caves / sous-sol et vides sanitaire (« Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas »). Qu’est-ce que la qualification RGE et pourquoi choisir un installateur qualifié RGE ?

Qualifié RGE, ça veut dire quoi ?

RGE signifie « Reconnu Garant de l’Environnement ». Le label a été créé en 2011. Il permet aux ménages qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique de bénéficier des services d’un professionnel qualifié et compétent.

Les certifications RGE sont multiples :

  • « éco-artisan » certifié par la CAPEB,
  • « pros de la performance énergétique » certifié par la FFB,
  • certifications liées à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables par Qualibat,
  • certifications QualiSol, QualiPV, Qualibois et Qualipac par Qualit’EnR,
  • qualifications « énergies nouvelles » et « économies d’énergie par Qualifelec »,
  • « NF maison rénovée » et « NF maison rénovée HQE » par Céquami,
  • qualification générale « offre globale rénovation énergétique » par Certibat.

Il convient donc de s’assurer que l’installateur chargé de l’isolation thermique d’un plafond de garage, par exemple, dispose de la qualification correspondante. La qualification « pros de la performance énergétique » délivrée par Qualibat pour l’isolation des toitures et planchers hauts, de même que les qualifications de Céquami et de Certibat (maison rénovée NV ou offre globale de rénovation énergétique » sont des qualifications recommandées pour une opération d’isolation des combles perdus à 1 euro.

Condition pour bénéficier des aides pour vos travaux d’isolation et de rénovation énergétique

Les ministères du Logement et de l’écologie ont mis en place, le 16 juillet 2014, un critère d’éco-conditionnalité des aides à la rénovation énergétique.

L’éco-conditionnalité garantit que les travaux réalisés en vue d’améliorer la performance énergétique des logements, réalisés par un installateur qualifié RGE, présentent une réelle efficacité. Grâce à la qualification RGE, un ménage pourra facilement identifier une entreprise ou un artisan habilité à réaliser des travaux d’isolation de vide sanitaire ou de combles perdus de qualité.

Ce critère d’éco-conditionnalité s’applique non seulement à la prime énergie et au « coup de pouce isolation » mais aussi au crédit d’impôt transition énergétique et à l’éco-prêt à taux zéro. Toutes les aides publiques à l’isolation des combles, toitures, plafonds de garage, vide-sanitaires et autres parois sont désormais soumises au critère de réalisation par un installateur qualifié RGE.

L’installateur qualifié RGE vous accompagne vers la meilleure solution énergétique

L’enquête TREMI réalisée tous les 3 ans par l’ADEME fait ressortir que les bouquets de travaux incluant des travaux d’isolation des toitures ont une réelle efficacité sur l’amélioration de la performance énergétique des logements. Cependant, les ménages modestes n’ont pas toujours la possibilité de financer des travaux d’ampleur, même avec les aides mises en place.

L’installateur qualifié RGE a un rôle essentiel à mener auprès des ménages pour les aider à programmer une opération globale de rénovation énergétique. Il les aide dans la définition de la meilleure solution d’isolation thermique, répondant à tous les critères :

  • de performance énergétique,
  • d’éco-conditionnalité,
  • financier, etc.

Le professionnel RGE guide le ménage dans ses choix et lui permet d’obtenir la meilleure efficacité tout en bénéficiant des aides à la rénovation énergétique et en tenant compte de son niveau de revenus.

Le professionnel RGE, une garantie de qualité

En choisissant l’installateur qualifié RGE, les particuliers s’assurent de faire réaliser leurs travaux d’isolation thermique par un professionnel compétent et qualifié.

Pour obtenir la qualification « Matériaux d’isolation thermique des parois opaques pour les rampants de toiture et plafonds de combles, les planchers de combles perdus et les toitures-terrasses », l’entreprise doit remplir plusieurs conditions :

  • être adjoint de ses obligations administratives et légales, notamment garantie décennale,
  • désigner parmi ses salariés un responsable compétent (formation à la compétence ou validation des compétences),
  • ne faire appel qu’à des sous-traitants qualifiés RGE,
  • avoir exécuté au moins deux chantiers d’isolation dans le domaine dans les quatre dernières années,
  • faire contrôler la réalisation de ses chantiers dans les deux ans suivant la demande d’obtention du label.

Ces conditions garantissent aux particuliers que l’entreprise a pignon sur rue, dispose de salariés compétents, a effectivement réalisé des chantiers dans le domaine et que ses chantiers ont été contrôlés. Toutes ces conditions permettent d’éviter les litiges pour malfaçons ou non-versement d’aides à la rénovation énergétique.

Artisan RGE, un artisan dont la qualification est régulièrement contrôlée

Les artisans RGE doivent respecter les cahiers des charges définis par l’organisme de certification qui les a qualifiés. Ils s’engagent à réaliser une mise en oeuvre optimale de matériaux sélectionnés pour leur performance énergétique. Dès lors, on peut leur faire confiance pour obtenir un travail de qualité.

Ajoutons que le label RGE n’est pas délivré à vie. L’installateur qualifié RGE dispose d’une qualification valable 4 ans. Il est soumis à un contrôle annuel. Après 4 années de réalisations d’isolation énergétique, il doit faire actualisation sa qualification RGE. Pour cela, il doit déposer un nouveau dossier apportant tous les justificatifs du bon respect des exigences du label.

Que vous soyez éligible à l’offre d’isolation des combles perdus à 1€ ou d’isolation de garage, cave et vide sanitaire à un tarif préférentiel, nous vous mettons en relation avec l’un de nos installateurs certifiés RGE, exerçant près de chez vous.

Sources :
Professionnels du bâtiment : comment obtenir la mention « reconnu garant de l’environnement » (RGE) ?
Enquête TREMI 2019
Professionnels du bâtiment : comment obtenir le label RGE ?

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. [Pour en savoir plus et paramétrer les cookies].

OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×