En savoir plus

arbre-left arbre-right buisson

Des isolants performants et durables

Parce qu’ils procurent au logement les performances thermiques recherchées et ont une forte durabilité dans le temps, les laines minéralesde verre ou de roche - et le polystyrène sont idéals pour l’isolation des combles perdus et l’isolation de plancher bas au niveau des plafonds de garage, cave / sous-sol et vide sanitaire.

La laine de verre, fabriquée à partir de sable et de verre recyclé, et la laine de roche, créée à base de roches volcaniques, sont conditionnées sous forme de rouleaux, de panneaux et de flocons, le choix de l’une ou l’autre de ces formes se fait selon l’application visée et la configuration du logement à isoler. Incombustibles (classement en réaction au feu A1) et ininflammables, les laines minérales résistent à de très fortes chaleurs. Non hydrophiles, elles ne retiennent pas l’eau et offrent une grande perméabilité à la vapeur d’eau. Imputrescibles, elles préviennent le développement des moisissures.

Issu de la transformation d’hydrocarbures, le polystyrène, isolant synthétique léger et incompressible, possède d’excellentes propriétés thermiques qui, sous la forme de panneaux, lui confèrent une place de choix dans l’isolation de plancher bas au niveau des plafonds de garage, cave / sous-sol et vide sanitaire. La facilité et la rapidité de la pose des panneaux lui valent également d’être appréciés.

Ces laines minérales et le polystyrène présentent de bonnes performances énergétiques tout en étant très économiques. Grâce à leur fort pouvoir isolant, un minimum de matière suffit à obtenir une résistance thermique R de 7 m².K/W pour les combles perdus, et une résistance thermique R de 3 m².K/W pour les planchers bas au niveau des plafonds de garage, cave / sous-sol et vide sanitaire. Ces résistances thermiques sont évaluées selon la norme NF EN 12664 ou NF EN 12667 ou NF EN 12939 pour les isolants non réfléchissants et selon la norme NF EN 16012+A1 pour les isolants réfléchissants correspondant aux niveaux de performance préconisés par la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012).

Ainsi, la laine de verre, la laine de roche et le polystyrène assurent durablement l’isolation thermique des combles perdus et des planchers bas au niveau des garages, caves et vides sanitaires !

Installateur qualifié RGE, incontournable pour l’isolation de votre logement

Une isolation efficace passe non seulement par le choix d’un isolant performant, mais aussi par le choix d’un installateur titulaire d’une qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le domaine des travaux concernés, soit l’isolation des combles perdus (« Matériaux d’isolation thermique des parois opaques pour les rampants de toiture et plafonds de combles, les planchers de combles perdus et les toitures-terrasses »), soit l’isolation de planchers bas au niveau des plafonds de garages, caves / sous-sol et vides sanitaire (« Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas »). Qu’est-ce que la qualification RGE et pourquoi choisir un installateur qualifié RGE ?

Qualifié RGE, ça veut dire quoi ?

RGE signifie « Reconnu Garant de l’Environnement ». Le label a été créé en 2011. Il permet aux ménages qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique de bénéficier des services d’un professionnel qualifié et compétent.

Les certifications RGE sont multiples :

  • « éco-artisan » certifié par la CAPEB,
  • « pros de la performance énergétique » certifié par la FFB,
  • certifications liées à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables par Qualibat,
  • certifications QualiSol, QualiPV, Qualibois et Qualipac par Qualit’EnR,
  • qualifications « énergies nouvelles » et « économies d’énergie par Qualifelec »,
  • « NF maison rénovée » et « NF maison rénovée HQE » par Céquami,
  • qualification générale « offre globale rénovation énergétique » par Certibat.

Il convient donc de s’assurer que l’installateur chargé de l’isolation thermique d’un plafond de garage, par exemple, dispose de la qualification correspondante. La qualification « pros de la performance énergétique » délivrée par Qualibat pour l’isolation des toitures et planchers hauts, de même que les qualifications de Céquami et de Certibat (maison rénovée NV ou offre globale de rénovation énergétique » sont des qualifications recommandées pour une opération d’isolation des combles perdus à 1 euro.

Condition pour bénéficier des aides pour vos travaux d’isolation et de rénovation énergétique

Les ministères du Logement et de l’écologie ont mis en place, le 16 juillet 2014, un critère d’éco-conditionnalité des aides à la rénovation énergétique.

L’éco-conditionnalité garantit que les travaux réalisés en vue d’améliorer la performance énergétique des logements, réalisés par un installateur qualifié RGE, présentent une réelle efficacité. Grâce à la qualification RGE, un ménage pourra facilement identifier une entreprise ou un artisan habilité à réaliser des travaux d’isolation de vide sanitaire ou de combles perdus de qualité.

Ce critère d’éco-conditionnalité s’applique non seulement à la prime énergie et au « coup de pouce isolation » mais aussi au crédit d’impôt transition énergétique et à l’éco-prêt à taux zéro. Toutes les aides publiques à l’isolation des combles, toitures, plafonds de garage, vide-sanitaires et autres parois sont désormais soumises au critère de réalisation par un installateur qualifié RGE.

L’installateur qualifié RGE vous accompagne vers la meilleure solution énergétique

L’enquête TREMI réalisée tous les 3 ans par l’ADEME fait ressortir que les bouquets de travaux incluant des travaux d’isolation des toitures ont une réelle efficacité sur l’amélioration de la performance énergétique des logements. Cependant, les ménages modestes n’ont pas toujours la possibilité de financer des travaux d’ampleur, même avec les aides mises en place.

L’installateur qualifié RGE a un rôle essentiel à mener auprès des ménages pour les aider à programmer une opération globale de rénovation énergétique. Il les aide dans la définition de la meilleure solution d’isolation thermique, répondant à tous les critères :

  • de performance énergétique,
  • d’éco-conditionnalité,
  • financier, etc.

Le professionnel RGE guide le ménage dans ses choix et lui permet d’obtenir la meilleure efficacité tout en bénéficiant des aides à la rénovation énergétique et en tenant compte de son niveau de revenus.

Le professionnel RGE, une garantie de qualité

En choisissant l’installateur qualifié RGE, les particuliers s’assurent de faire réaliser leurs travaux d’isolation thermique par un professionnel compétent et qualifié.

Pour obtenir la qualification « Matériaux d’isolation thermique des parois opaques pour les rampants de toiture et plafonds de combles, les planchers de combles perdus et les toitures-terrasses », l’entreprise doit remplir plusieurs conditions :

  • être adjoint de ses obligations administratives et légales, notamment garantie décennale,
  • désigner parmi ses salariés un responsable compétent (formation à la compétence ou validation des compétences),
  • ne faire appel qu’à des sous-traitants qualifiés RGE,
  • avoir exécuté au moins deux chantiers d’isolation dans le domaine dans les quatre dernières années,
  • faire contrôler la réalisation de ses chantiers dans les deux ans suivant la demande d’obtention du label.

Ces conditions garantissent aux particuliers que l’entreprise a pignon sur rue, dispose de salariés compétents, a effectivement réalisé des chantiers dans le domaine et que ses chantiers ont été contrôlés. Toutes ces conditions permettent d’éviter les litiges pour malfaçons ou non-versement d’aides à la rénovation énergétique.

Artisan RGE, un artisan dont la qualification est régulièrement contrôlée

Les artisans RGE doivent respecter les cahiers des charges définis par l’organisme de certification qui les a qualifiés. Ils s’engagent à réaliser une mise en oeuvre optimale de matériaux sélectionnés pour leur performance énergétique. Dès lors, on peut leur faire confiance pour obtenir un travail de qualité.

Ajoutons que le label RGE n’est pas délivré à vie. L’installateur qualifié RGE dispose d’une qualification valable 4 ans. Il est soumis à un contrôle annuel. Après 4 années de réalisations d’isolation énergétique, il doit faire actualisation sa qualification RGE. Pour cela, il doit déposer un nouveau dossier apportant tous les justificatifs du bon respect des exigences du label.

Que vous soyez éligible à l’offre d’isolation des combles perdus à 1€ ou d’isolation de garage, cave et vide sanitaire à un tarif préférentiel, nous vous mettons en relation avec l’un de nos installateurs certifiés RGE, exerçant près de chez vous.

Sources :
Professionnels du bâtiment : comment obtenir la mention « reconnu garant de l’environnement » (RGE) ?
Enquête TREMI 2019
Professionnels du bâtiment : comment obtenir le label RGE ?

Des techniques d’isolation adaptées

D’après l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), la toiture, les murs, les fenêtres et les planchers bas constituent des sources potentielles de pertes de chaleur, leur importance variant selon leur localisation et leur niveau d’isolation.

Si vous souhaitez bénéficier d’un meilleur confort et réaliser des économies sur votre facture de chauffage, l’isolation de votre logement devrait être votre priorité.

Qualifiés pour leur savoir-faire, les installateurs RGE avec lesquels nous vous mettons en contact choisissent les bons matériaux et trouvent la solution d’isolation la plus adaptée à votre projet de travaux lors de la visite technique : le soufflage d’un isolant en vrac dans vos combles perdus et la pose de panneaux isolants sur vos planchers bas.

Rapide et efficace, la technique d’isolation par soufflage mécanique de laine de verre ou de roche convient pour tous combles perdus, même difficiles d’accès. Après préparation du chantier (protection de la trappe d’accès et du conduit de cheminée, repérage des boîtiers électriques et des spots lumineux), l’un de nos installateurs RGE souffle l’isolant en vrac sur le plancher des combles perdus, sans discontinuité et sur une épaisseur homogène évitant les ponts thermiques et garantissant d’excellentes performances thermiques.

Lorsque le plancher bas de votre maison (correspondant au sol de votre rez-de-chaussée) est situé au dessus un local non chauffé (garage, cave ou sous-sol) ou sur un vide sanitaire accessible, la technique la plus simple et la plus utilisée par nos installateurs RGE est celle de l’isolation par le dessous (isolation par le bas). Des panneaux isolants en laine minérale sont fixés au plafond du garage, de la cave / sous-sol ou du vide sanitaire de façon jointive et continue. Ils peuvent être laissés nus ou recouverts de plaques ou d’enduit selon qu’ils sont visibles ou nécessitent une protection.

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. [Pour en savoir plus et paramétrer les cookies].

OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×