Actualités

arbre-left arbre-right buisson

Date de publication : vendredi 11 septembre 2020

Comment accéder aux combles perdus ?

Les combles perdus peuvent être utiles pour gagner des mètres carrés de stockage, par exemple. Si vous vous demandez comment accéder aux combles perdus, voici quelques solutions techniques qui répondront à cette question.

De quoi ai-je besoin pour accéder à mes combles ?

Si les combles aménagés doivent disposer d’un véritable accès avec escalier, à l’instar d’un premier étage, les combles perdus peuvent se contenter d’un accès plus restreint. A minima, il faut créer une trémie et y aménager une trappe de visite pour fermer l’accès aux combles perdus. L’accès est complété par un escalier qui permet de monter facilement et sans danger de chute.

Créer une trémie, ouverture indispensable sur les combles perdus

La trémie est le nom donné à l’espace ouvert dans le plancher des combles pour y installer un escalier. Il existe des trémies rectangulaires, carrées ou rondes. Dans les premières, on peut installer un escalier droit ou tournant et dans les autres, un escalier hélicoïdal ou escamotable.

Avant de créer la trémie, il est important de bien choisir son emplacement. Si l’accès aux combles prend place dans une pièce de vie, un soin particulier devra être porté à l’aménagement de l’accès, d’un point de vue décoratif. Plus généralement, l’accès aux combles est créé dans un couloir ou dans les toilettes.

Quel que soit l’endroit choisi pour l’accès aux combles, il ne faut pas omettre de vérifier qu’il est suffisamment accessible en hauteur et qu’il ne met pas en jeu le passage des fluides (réseau électrique, VMC, etc.).

Le choix et l’installation de la trappe de visite

Il existe différentes sortes de trappes :

  • cadre alu avec plaque de plaque,
  • cadre alu avec ouvrant en PVC ou acier galvanisé,
  • trappe sur mesure en menuiserie.

Le choix ne doit pas dépendre uniquement de son prix. La trappe de visite doit absolument être une trappe coupe-feu si des fluides passent dans les combles perdus.

De plus, pour éviter les courants d’air, elle doit respecter les normes d’isolation thermique, a fortiori si elle est installée dans une pièce habitée. Elle doit donc être munie d’un joint d’étanchéité et avoir une résistance thermique d’au moins 6 m².K/W pour une isolation efficace.

Quel escalier pour accéder aux combles perdus ?

Les téméraires voudraient se contenter d’un escabeau ou d’une échelle. Nous leur déconseillons. Il ne s’agirait pas, en effet, d’ajouter un nouveau motif au nombre déjà conséquent d’accidents domestiques.

Le choix de l’escalier dépend pour une grande part de l’emplacement de la trémie. Dans un couloir ou des toilettes, l’escalier idéal est un escalier escamotable droit, sur structure bois ou alu, appelé aussi échelle de meunier. Préférez ceux qui disposent d’une main courante, afin de limiter le risque de chute.

Si l’accès aux combles perdus est situé dans un espace assez vaste, vous pouvez choisir un escalier droit ou un escalier tournant. Ils assurent une meilleure sécurité et vous pourrez ainsi monter à vos combles avec les bras chargés sans risquer de tomber.

Pour un gain de place, vous pouvez installer un escalier hélicoïdal ou « à vis » dont l’emplacement au sol se limite à celui de la trémie (1,7 m²). Ainsi, votre accès aux combles perdus prendra très peu de place tout en assurant une bonne sécurité.

Comment aménager mes combles perdus ?

Si les combles perdus sont utilisés comme stockage, l’aménagement minimum consiste, outre l’isolation indispensable, à disposer d’un plancher suffisamment plat et solide. Il est également possible d’aménager des placards pour pouvoir stocker des vêtements d’une saison à l’autre, par exemple. De cette façon, les affaires stockées ne prendront pas la poussière.

Les combles perdus peuvent aussi être aménagés en espace habitable, sous réserve de travaux plus lourds et de l’intervention de professionnels. Si vous l’envisagez dans un avenir plus ou moins proche, vous devez l’anticiper lorsque vous créez un accès aux combles perdus, notamment dans le choix de l’emplacement et le dimensionnement.

Sources :
https://www.maisonentravaux.fr/couts-travaux/couts-fenetres/prix-pour-faire-tremie-escalier/#comment-faire-une-tremie-d%e2%80%99escalier
https://combles.ooreka.fr/astuce/voir/595353/trappe-de-visite-isolee
https://www.leguidedelamaison.com/faire/63/268-installer-escalier-escamotable.htm
https://www.cotemaison.fr/plan-interieur/escalier-trois-solutions-a-moindre-place_2825.html

Retour

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. [Pour en savoir plus et paramétrer les cookies].

OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×