Actualités

arbre-left arbre-right buisson

Date de publication : vendredi 12 avril 2019

Quel budget prévoir pour isoler vos combles ?

Éligible ou non à l’offre "Isolation à 1 €", il est indispensable de chiffrer le coût des travaux d’isolation de vos combles perdus ou aménagés avant de démarrer le chantier. Une étape qui vous permettra également de lister l’ensemble des tâches à accomplir selon votre situation…

Isoler des combles aménagés

Attention, chantier complexe ! Isoler des combles déjà aménagés implique généralement des travaux plus importants que la simple pose d’un matériau isolant. En effet, deux options s’offrent à vous :

  • Isoler les combles par l’extérieur : les professionnels du bâtiment passeront par le toit pour poser l’isolant dans vos combles. Les avantages de cette façon de faire ? Pas de dégradation à l’intérieur des pièces aménagées sous toiture, et une isolation qui préserve la hauteur sous plafond. En revanche, cette technique est beaucoup plus coûteuse car elle nécessite l’intervention de spécialistes chevronnés et nombreux. La bonne idée : coupler isolation et réfection de la toiture !
  • Isoler les combles par l’intérieur : si vous ne souhaitez pas toucher à votre toiture, il faudra isoler par l’intérieur. Dégager la charpente est nécessaire pour poser les matériaux : il faudra donc anticiper des travaux de remise en état. Économiquement parlant, en comptant le prix de la remise en état de vos combles, il y a peu de différence avec la méthode passant par la toiture.

Isoler des combles aménageables

Les méthodes d’isolation pour des combles pas encore aménagés sont les mêmes que pour les combles aménagés : par l’extérieur, avec ou sans réfection de toiture, ou bien par l’intérieur, en en profitant pour enchaîner avec vos travaux d’aménagement des pièces sous toiture.

Isoler des combles perdus

Les combles non aménageables sont souvent difficiles d’accès ; la méthode d’isolation par soufflage de matériau isolant, pour atteindre les moindres recoins de l’espace, reste la méthode la plus rapide la plus efficace, mais aussi la plus économique. Attention : elle rend la pièce totalement inutilisable, même pour du stockage !

Le budget moyen pour isoler vos combles

Le tarif va dépendre de la complexité du chantier (accessibilité des combles, configuration des pièces), mais aussi de la surface à isoler ainsi que de la nature de l’isolant choisi : traditionnellement, les matériaux les plus performants thermiquement et les plus naturels, comme la laine de chanvre ou de mouton, sont sensiblement plus chers.

  • Isolation de combles par l’extérieur : comptez de 80 à 200 €/m².
  • Isolation de combles aménagés par l’intérieur : de 20 à 60 €/m² + le prix de la remise en état des cloisons et plafonds.
  • Isolation de combles perdus par soufflage : de 15 à 20 €/m².

Les travaux d’isolation de vos combles aménagés et aménageables peuvent être éligibles à la Prime Éco Énergie : consultez notre pour en savoir plus. L’isolation des combles perdus peut, quant à elle, faire l’objet d’une offre à 1 € sous conditions d’éligibilité.
Dans tous les cas, la souscription d’un crédit Travaux, cumulable avec les dispositifs de type Prime, reste une solution avantageuse pour mener à bien l’ensemble du chantier : isolation, mais aussi remise en état des pièces pour des combles aménagés, agencement et décoration pour des combles aménageables ou encore réfection de votre toiture si les travaux ont lieu par l’extérieur.

Retour