Actualités

arbre-left arbre-right buisson

Date de publication : mercredi 12 juin 2019

Quels sont les différents budgets pour les travaux de rénovation de combles ?

De la conception à la décoration en passant par l’isolation, la rénovation de combles à un coût qu’il convient de prendre en compte avant de se lancer. Plus la rénovation de combles est ambitieuse et plus le coût sera élevé.

Les différents budgets à prendre en compte

Parmi les postes de travaux à prévoir lors de la rénovation des combles, vous devez compter :

- l’isolation thermique des combles : 60 euros du mètre carré,
- l’installation d’une ventilation : environ 3 000 euros,
- la pose de fenêtres de toit : en moyenne 560 euros par fenêtre,
- l’installation électrique : plus de 200 euros par mètre carré,
- l’installation de chauffage : moins de 5 000 euros en moyenne,
- la pose d’un escalier, avec création d’une trémie : de 700 à 6 000 euros,
- les cloisons, plafonds, revêtements de sol et de murs : de 500 à 1 500 euros le mètre carré.

Il s’agit de prix moyens. A cela, il faut ajouter en moyenne 10 % pour la réalisation des plans par un maître d’œuvre.

Le coût moyen d’une rénovation des combles peut représenter plusieurs dizaines de milliers d’euros selon ce que vous souhaitez entreprendre. Rénover les combles ne peut se faire sans une isolation thermique et phonique ; la rénovation thermique des combles coûte en moyenne 60 euros le mètre carré, avec une fourchette large de 25 à 100 euros. Ainsi, si vous envisagez d’installer une salle cinéma dans les combles, il vous faudra prévoir une isolation phonique adaptée, d’un niveau bien supérieur aux besoins d’une chambre.

Pas de rénovation de combles sans escalier ; la création de la trémie et la pose de l’escalier coûtent en moyenne 2 500 euros. En revanche, l’installation de fenêtres de toit dépend de l’utilisation que vous comptez faire des combles rénovés.

Rénovation des combles et chauffage

Pour maintenir une température correcte dans les combles, il n’est pas utile d’avoir un système de chauffage très performant. La chaleur étant réputée monter, la température ambiante peut atteindre facilement 19 ou 20 degrés sans chauffage.

Toutefois, dans les régions froides ou pour les personnes frileuses, il peut être prévu des chauffages électriques de faible puissance, pour quelques centaines d’euros. Si vous décidez d’installer une nouvelle chaudière pour chauffer les combles rénovés, le coût sera beaucoup plus élevé.

Coût des revêtements de sols et murs dans les combles rénovés

Sur les sols, un beau parquet traditionnel coûte en moyenne deux fois plus cher que la pose de carrelage ou de moquette (environ 1 500 euros). Le revêtement stratifié revient moins cher que le parquet et offre de nombreuses possibilités ; comptez 2 300 euros en moyenne pour un sol posé.

Côté murs, poser des cloisons et plafonds coûte en moyenne 1 500 euros. Les particuliers dépensent en moyenne 400 euros pour poser de la tapisserie et 1 450 euros pour réaliser la peinture. Il est possible de réduire les coûts si l’on décide de rénover ses combles soi-même, au moins en ce qui concerne les finitions.

Retour

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. [Pour en savoir plus et paramétrer les cookies].

OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×