Actualités

arbre-left arbre-right buisson

Date de publication : mardi 14 mai 2019

Quel type d’isolation pour mes combles ?

Isoler les combles d’un logement est une opération indispensable dans le cadre d’une rénovation thermique performante. Elle permet de gagner une ou deux classes d’énergie, à condition de choisir les bons matériaux et les bonnes techniques. Quel type d’isolation conviendra pour vos combles ?

Quels matériaux pour isoler les combles ?

Il n’existe pas de « meilleur isolant pour isoler les combles ». Le matériau isolant choisi dépend du type de combles, de la place disponible, de la technique possible.

La laine de roche ou de verre

Ce sont les matériaux isolants les plus utilisés en isolation de combles. La laine de verre ou de roche existe sous forme de rouleaux d’isolant, de panneaux ou de flocons à souffler. C’est un très bon isolant thermique relativement facile à poser et d’un coût assez bas. Son principal défaut : il ne s’agit pas, à proprement parler, d’un matériau isolant écologique. Son bilan en énergie grise est plutôt négatif (pour 18 kilos/m3 de laine de verre en rouleaux, il faut 123 kWh/m3).

Les isolants synthétiques : polystyrène expansé ou extrudé et polyuréthane

Présenté en plaques, le polystyrène expansé ou extrudé est un isolant économique et efficace, très pratique sous les rampants de toiture. Il résiste bien à l’humidité et est résistant aux charges. Seul son bilan en énergie grise laisse à désirer (500 kWh/m3 pour l’expansé et 795 pour l’extrudé). La mousse de polyuréthane, qui présente aussi de très bonnes performances énergétiques et permet en outre de traiter facilement les ponts thermiques, présente un bilan en énergie grise aussi négatif (974 kWh/m3).

Les isolants naturels

Laine de bois ou de chanvre ou textile recyclé, les matériaux naturels présentent aussi de bonnes caractéristiques isolantes. Ils ont un très bon bilan en énergie grise mais sont souvent très chers. De plus, leur pose peut nécessiter une expertise dont ne disposent pas toujours les professionnels de l’isolation classique.

Du point de vue écologique, la ouate de cellulose, qui se présente sous forme de panneaux ou de flocons à souffler, est sans doute l’un des meilleurs matériaux isolants pour les combles perdus. Outre ses performances énergétiques et phoniques, elle limite les problèmes d’humidité et ralentit la propagation du feu en cas d’incendie. Elle résiste aussi très bien aux parasites et autres bactéries.

Dis-moi quels combles, je te dirai quel isolant

L’utilisation a une importance cruciale dans le choix du matériau isolant. Un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement pourra vous aider à choisir le meilleur isolant en allant visiter vos combles. Il sera à même de proposer la solution isolante et la technique les plus adaptées pour tenir compte de l’isolant existant, de l’utilisation future des combles, de leur accessibilité, etc.

Pour des combles à aménager, les isolants en rouleaux ou plaques à fixer sous les pentes de la toiture seront les plus appropriés. Dans les combles perdus, il pourra être soufflé ou insufflé un isolant en flocons. Dans ce cas, l’isolation pourra se faire de l’extérieur, en retirant quelques tuiles du toit.

Quelle que soit la solution et le matériau retenus, n’oubliez pas de vérifier si vous pouvez bénéficier de l’isolation des combles à un euro.

Sources :
https://www.logic-immo.be/fr/nouvelles-immo/construction-durable-avantages-et-inconvenients-de-la-ouate-de-cellulose-883.html

Retour

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. [Pour en savoir plus et paramétrer les cookies].

OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×