Pose laine de verre

Date de publication : vendredi 5 février 2021

Laine de verre : prix et caractéristiques

En matière d’isolation thermique, elle tient la vedette : la laine de verre reste le matériau le plus utilisé pour lutter contre les déperditions énergétiques. Peu onéreuse et facile à mettre en œuvre, elle se prête à toutes sortes de travaux d’amélioration énergétique.

La laine de verre, c’est quoi ?

Issue de sable et de résidus de verre recyclés, la laine de verre possède d’importantes propriétés isolantes, thermiques comme phoniques. Verre et sable, chauffés à très haute température, se changent en fibres à l’apparence cotonneuse. Elle se présente la plupart du temps sous forme de rouleaux intégrant directement une membrane pare-vapeur qui évite la condensation et l’accumulation d’humidité au cœur des fibres. La laine de verre peut également être proposée en panneaux semi-rigides, voire en vrac, sous forme de flocons. L’épaisseur des rouleaux et des panneaux varie selon les utilisations et les performances thermiques recherchées.

Les caractéristiques de la laine de verre

Ses bonnes performances en matière d’isolation thermique se doublent de qualités acoustiques : en effet, la structure fibreuse de la laine de verre piège les ondes phoniques et permet l’utilisation de ce matériau notamment au sol, sous forme de panneaux semi-rigides. La laine de verre est imputrescible et non hydrophile ; cependant, elle peut quand même finir par se gorger d’eau en cas d’incident climatique ou d’une fuite d’eau par exemple. La laine de verre gorgée d’eau perd alors beaucoup de ses propriétés, il faut la remplacer. Par nature, la laine de verre est ininflammable, mais cette propriété dépend beaucoup de son support ; ainsi, les rouleaux avec pare-vapeur en kraft intégré ne sont pas garantis contre le feu. Enfin, sa durée de vie est avantageuse : le risque le plus fréquent étant celui du tassement avec les années, qui diminue son efficacité.

Performances thermiques et prix de la laine de verre

Pour évaluer la performance thermique d’un matériau, on considère sa résistance thermique (R), c’est-à-dire sa capacité d’isolation. Cette donnée est capitale, notamment pour le respect des normes actuelles en matière de performances énergétiques, qui conditionnent le versement d’aides financières ; le R, exprimé en m²/K/W, doit par exemple être égal à 7 dans des combles perdus.

Dans le cas de la laine de verre, le R pour une épaisseur de 100 mm de matériau en rouleau est d’environ 3,30 m²/K/W. Pour atteindre un niveau de performance conforme aux exigences dans vos combles, il faudra donc mettre en œuvre une épaisseur d’environ 30 cm de laine de verre.

Au niveau du prix, comptez en moyenne :

  • Environ 10 €/m² pour une laine de verre en rouleau de 100 mm d’épaisseur ;
  • Environ 12 €/m² pour une laine de verre en panneau semi-rigide ;
  • Environ 3 €/m² pour une laine de verre en vrac.

Prêt à vous lancer dans l’isolation thermique de votre logement ? Consultez notre simulateur pour savoir si vous êtes éligible à notre offre "Isolation dès 1 euro" !

Retour
Ce site utilise uniquement des cookies nécessaires à son fonctionnement et des cookies de mesure d'audience anonymisés. Il ne recueille et ne partage aucune information lors de votre navigation autre que celles utiles au fonctionnement du site.
×
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.