Actualités

arbre-left arbre-right buisson

Date de publication : mardi 6 août 2019

Est-il possible de réaliser soi-même un faux plafond ?

Vous venez de terminer l’isolation thermique des murs de votre logement, c’est un bon début. Cependant, les déperditions de chaleur par le toit restent importantes, de l’ordre de 20 à 30 %, et risquent fort de contrarier les performances énergétiques que vous attendiez. L’isolation du plafond s’impose. Est-ce possible, alors, de réaliser vous-même ce faux plafond qui complètera les travaux de rénovation énergétique que vous avez commencés avec l’isolation des cloisons ?

Faux plafond : quelles sont les solutions possibles ?

Il est tout à fait possible, pour le bricoleur que vous êtes, de réaliser soi-même un faux plafond. Installer un faux plafond est intéressant pour isoler thermiquement et phoniquement une pièce ou un logement. Il permet aussi de cacher les tuyaux et les câbles électriques et constitue un élément de décoration. Enfin, c’est un moyen de diminuer la hauteur sous plafond, source de gaspillage énergétique lorsqu’elle est trop importante.

Il existe deux types de faux plafonds :

  • suspendu,
  • tendu.

Le premier est tout-à-fait indiqué pour des travaux d’isolation tandis que le second a plus une fonction de décoration. Le plafond suspendu est posé sur une structure et peut être en plusieurs matières :

  • lambris bois ou PVC,
  • briques plâtrières,
  • plaques de plâtre.

Plus adapté à l’isolation thermique et phonique que le plafond tendu, le faux plafond suspendu est aussi plus simple à installer. Vous trouverez toutes les indications pour le réaliser vous-même dans cet article.

Quelles sont les solutions d’isolation du faux plafond ?

Pour compléter l’isolation des cloisons, il est indispensable de choisir la bonne solution d’isolation du faux plafond. Pour cela, il convient de poser un isolant entre le faux plafond et le plafond. Le matériau isolant choisi dépend principalement de la place disponible, mais aussi de la stabilité du faux plafond posé.

Les solutions d’isolation d’un faux plafond sont nombreuses mais certaines sont à privilégier :

  • La laine minérale :
    De roche ou de verre, c’est l’isolant classique et pas cher qui peut être étendu en rouleaux au-dessus du faux plafond.
  • Les panneaux de cellulose :
    Ils présentent l’avantage d’être écologiques et de prendre moins de place mais sont plus lourds et surtout plus chers que les laines minérales.

En revanche, il est déconseillé d’utiliser dans les faux plafonds des pièces habitables des matériaux isolants dont la résistance au feu est faible ou dont la combustion est nocive : polyuréthanes, laine de bois, etc.

Sources :
https://www.bricoleurpro.com/dossier-119-faux-plafond-solutions-possibles-on-soi-meme.html

Retour

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. [Pour en savoir plus et paramétrer les cookies].

OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×