Maison éclairée

Date de publication : vendredi 9 avril 2021

Économies d’énergie : comment rendre sa maison économe en énergie

Rendre sa maison plus économe en énergie, c’est participer à la transition énergétique nécessaire pour lutter contre le réchauffement climatique. Les Français disposent maintenant de toutes les cartes pour transformer un logement classé passoire énergétique en maison BBC (basse consommation). Découvrez comment rendre sa maison économe en énergie.

Le label Effinergie Rénovation ?

Un label existe pour les logements anciens économes en énergie, c’est le label Effinergie Rénovation. Pour l’obtenir, il faut respecter plusieurs critères parmi lesquels la réduction de la consommation en énergie primaire sous 80 kWh/m²/an (avec un coefficient de rigueur climatique et d’altitude qui varie selon la région).

La maison Effinergie Rénovation doit aussi produire une partie de son électricité, afficher un coefficient de déperdition de chaleur très faible et présenter une bonne étanchéité à l’air.

Si les éco-gestes permettent de diminuer sensiblement la consommation d’énergie d’une maison, seule une opération de rénovation énergétique globale permet d’obtenir le label Effinergie Rénovation.

Des éco-gestes pour diminuer sa facture d’électricité ?

Le principal poste d’énergie dans une maison est celui du chauffage. Le diminuer implique de mettre en place quelques éco-gestes simples :

  • fermer les volets et rideaux le soir dans toutes les pièces,
  • diminuer la température d’un degré (7 % d’économie),
  • éteindre les appareils électriques plutôt que les mettre en veille,
  • dégager l’espace devant les sources de chaleur,
  • aérer au moins 10 minutes par jour,
  • calfeutrer les portes et fenêtres peu étanches,
  • entretenir les systèmes de chauffage.

Les appareils électriques sont également de gros consommateurs d’électricité. Là encore, il suffit d’adopter les bons réflexes pour réduire leur consommation :

  • bien choisir les appareils les moins gourmands en énergie,
  • éteindre les appareils plutôt que les mettre en veille,
  • débrancher les chargeurs,
  • éteindre les lumières dans les pièces vides,
  • utiliser des ampoules basse consommation,
  • grouper les cuissons au four,
  • couvrir les casseroles pendant la cuisson, etc.

Consulter le dossier « Éco-gestes – infographies »

Des travaux pour améliorer la performance énergétique du logement ?

Ces éco-gestes, pour indispensables qu’ils soient, restent insuffisants pour réduire la consommation d’énergie sous les 80 kWh/m²/an. Des travaux de rénovation énergétique sont indispensables pour atteindre ce niveau.

Dans la mesure où l’essentiel des économies se trouve dans le chauffage, les premiers travaux à mettre en œuvre doivent permettre de le baisser, voire de s’en passer. Une maison bien isolée limite les déperditions de chaleur. Il faut donc commencer par l’isolation thermique de la toiture (30 % des déperditions de chaleur, selon l’ADEME), des murs (20 %) et des planchers bas (10 %).

L’isolation extérieure est la plus efficace dans les maisons à étage, mais l’isolation intérieure est moins onéreuse et reste très efficace pour les logements de plain-pied. Le choix de l’isolant, l’épaisseur et la qualité de la pose (suppression des ponts thermiques) doivent être bien étudiés pour augmenter la résistance thermique du bâtiment à un niveau élevé :

  • 8 m².K/W pour les toitures,
  • 5 m².K/W pour les parois verticales,
  • 4 m².K/W pour les sols.

Le changement des fenêtres et des portes pour des équipements double-vitrage, a minima, complète l’isolation et la rend plus efficace. Idéalement, les verres 4S (pour 4 saisons) protègent la maison contre le froid en hiver et contre la chaleur en été.

Vient ensuite le remplacement des vieilles chaudières par un système de chauffage performant et moins consommateur d’énergie. Si la maison dispose du chauffage central, on peut installer une chaudière haute performance énergétique, à ventouse ou micro-génération. Cette dernière produit un supplément d’énergie qui permet de couvrir une partie des besoins du logements. L’observatoire Effinergie Rénovation fait apparaître que la chaudière bois est celle qui permet d’obtenir le meilleur rendement énergétique.

L’installation d’une ventilation double-flux ou hygroréglable performante renforce l’efficacité de la rénovation énergétique. Elle ne doit donc pas être oubliée.

Quels résultats attendus ?

Les travaux de rénovation énergétique ont un réel intérêt pour rendre une maison économe en énergie. Ils permettent de diviser par 3 les déperditions de chaleur. La consommation énergétique est diminuée d’un facteur 5,5 dans une maison rénovée. Au final, la consommation énergétique est inférieure aux 80 kWhep/m² attendus du label Effinergie, si l’on intègre une production d’électricité locale.

Retour
Ce site utilise uniquement des cookies nécessaires à son fonctionnement et des cookies de mesure d'audience anonymisés. Il ne recueille et ne partage aucune information lors de votre navigation autre que celles utiles au fonctionnement du site.
×
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.