échange sur plans construction

Date de publication : vendredi 4 juin 2021

Construire sur un vide sanitaire, ce qu’il faut savoir

Vous faites construire : si votre projet n’inclut pas de sous-sol, deux solutions s’offrent à vous : construire sur terre-plein ou sur vide sanitaire. Quand faut-il opter pour ce dernier ?

Vide sanitaire : son rôle

Le vide sanitaire a d’abord une fonction isolante : il permet d’isoler le niveau bas de votre maison du sol. En surélevant le plancher du rez-de-chaussée, ce dernier n’est plus en contact avec le sol et son humidité. Le vide sanitaire, d’une hauteur de 20 cm minimum, plaçant le rez-de-chaussée du logement à 10 cm au-dessus du sol, est ventilé grâce à des évents placés sur ses murs. Ainsi, l’air circule en continu sous votre plancher et permet de contribuer à l’isolation thermique de votre maison.

Mais ce n’est pas tout : le vide sanitaire peut également abriter des gaines et des canalisations (gaz, électricité, eau…), qui restent ainsi accessibles en cas de besoin via une trappe de visite. Par ailleurs, le vide sanitaire protège votre intérieur des remontées capillaires ainsi que d’éventuels mouvements du terrain qui pourraient entraîner des fissures.

Quand opter pour un vide sanitaire ?

La construction sur vide sanitaire s’impose si, à l’issue de l’étude du terrain, il s’avère que celui-ci :
● Est argileux : l’argile est sensible à l’humidité : elle peut gonfler quand elle se gorge d’eau ou à l’inverse, se rétracter en cas de sécheresse. Autant de modifications qui peuvent fragiliser votre maison et favoriser les fissures.
● Est instable : le vide sanitaire limite et compense les conséquences d’un éventuel tassement du terrain.
● Est irrégulier : avec une pente, en forme de cuvette ou de banquette (recueillant et retenant les eaux de ruissellement), constitué de remblais ou sujet au tassement de façon hétérogène. Le vide sanitaire permet ainsi de rattraper les irrégularités et de s’en affranchir !

Par ailleurs, construire sur vide sanitaire est également possible dans les zones à risque sismique.

La technique de construction

La construction d’un vide sanitaire obéit à une technique précise :
● Les murs du vide sanitaire sont élevés sur les fondations de la maison ;
● Puis, des évents sont installés afin de permettre l’aération constante de l’espace. Il doivent être obstrués avec du grillage pour éviter que des animaux ne s’infiltrent. La superficie totale des bouches de ventilation doit être égale ou supérieure à 0,05% de la surface totale du vide sanitaire.
● On élève ensuite des rangs de parpaings sur lesquels vont venir se positionner les poutrelles qui recevront le plancher de la maison.
● Enfin, la pose du plancher bas de la maison est réalisée : en règle générale, il s’agit d’un plancher hourdi, c’est-à-dire constitué d’éléments préfabriqués en béton permettant d’intégrer un revêtement isolant. La dalle du plancher bas est enfin coulée.

Les avantages et les inconvénients du vide sanitaire

Grâce au vide sanitaire :
● Vous optimisez l’isolation thermique de votre logement de façon naturelle grâce au flux d’air constant circulant sous votre maison. A la clé : des économies d’énergie.
● Vous pouvez envisager une construction sur des terrains particuliers (en pente, avec un sol argileux, etc.).
● Plus de problèmes d’humidité liés aux remontées capillaires : votre maison n’est pas au contact direct du sol.

Toutefois, des inconvénients existent ; ils sont à prendre en compte au moment de lancer votre projet de construction de maison :
● La construction d’un vide sanitaire entraîne un surcoût non négligeable par rapport à une construction sur terre-plein.
● Il n’est pas possible d’utiliser l’espace d’un vide sanitaire pour du stockage : il s’agit donc d’espace perdu.

Par ailleurs, il est important d’isoler le vide sanitaire pour optimiser son efficacité et éviter des problèmes d’humidité qui pourraient malgré tout survenir avec le temps. Plusieurs techniques sont disponibles : le matériau isolant sera projeté sous le plancher (mousse isolante) ou bien le vide sera partiellement comblé à l’aide d’un isolant en vrac (billes de polystyrène, laine de verre en flocons). Installer une membrane pare-vapeur au sol permet d’éviter la condensation.

Ces travaux d’isolation du vide sanitaire sont éligibles aux dispositifs d’aide financière tels que la prime Éco-Énergie Auchan au titre de l’isolation des planchers bas. L’éco-PTZ ou la TVA à taux réduit (5,5 %) sont également disponibles : n’attendez plus pour faire des économies !

Retour
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.