Intérieur cave

Date de publication : vendredi 26 février 2021

Comment traiter l’humidité dans une cave ?

Salpêtre, moisissures, mauvaises odeurs… L’humidité rend-t-elle votre cave inutilisable ? Des solutions existent !

Les causes de l’humidité

Caves, garages et sous-sols enterrés ou semi-enterrés sont soumis aux infiltrations et autres remontées d’humidité en provenance du sol, par capillarité. Par ailleurs, ces espaces manquent très souvent d’aération : pas de fenêtres, pas de ventilation… L’absence de chauffage et la présence d’appareils dégageant une certaine chaleur, comme un lave-linge ou un sèche-linge, encouragent également la formation de condensation. À la clé : la dégradation des murs, l’apparition de salpêtre, de moisissures générant de mauvaises odeurs, voire de champignons pouvant s’attaquer à la structure de votre habitation comme la mérule. Et l’humidité génère fréquemment une sensation de froid qui peut se transmettre à votre logement par l’intermédiaire du plancher bas.

Assainir ma cave

Assainir une cave lui permettra de conserver un taux d’humidité optimal : autour de 30 % en hiver et de 55 % en été. Pour y parvenir, plusieurs solutions s’offrent à vous :

Les déshumidificateurs

Ils captent l’humidité présente dans l’air et la piègent dans un réservoir. Les plus simples et les moins chers sont de simples pièges à humidité ; ils contiennent un gel de silice ou un sel qui retient l’eau. Ils nécessitent d’être rechargés régulièrement et ne constituent qu’une solution d’appoint temporaire. Les déshumidificateurs électriques reproduisent ce système à plus grande échelle : l’humidité est captée par un ventilateur et piégée dans un réservoir. Ces systèmes peuvent se révéler utiles pour absorber l’eau en excès préalablement à un traitement plus profond !

La ventilation

Pour combattre l’humidité, rien de tel que la circulation de l’air ! Vous pouvez simplement installer des bouches d’aération, mais le mieux est de contrôler l’apport d’air via une ventilation mécanique insufflée (VMI) ou une ventilation mécanique contrôlée (VMC), simple ou double flux, en mesure de gérer également l’évacuation de l’air humide.

Traitement des murs et sols

Pour pérenniser l’assainissement de votre cave, le traitement des murs est essentiel. Plusieurs options existent, qui peuvent se combiner :

  • Par l’intérieur : l’humidité présente est tout d’abord évacuée (après drainage, pompage, aspiration…) afin d’assécher au maximum. Ensuite, on applique un traitement : injection de résine liquide pour contrer les infiltrations ou encore pose d’un revêtement étanche de type mortier hydraulique. Bien réalisée, avec une attention particulière portée aux jointures murs/sol, cette solution peut vous apporter 20 ans de tranquillité !
  • Par l’extérieur : la pose d’une membrane étanche nécessite d’abord d’installer un drain dans votre cave. La membrane forme une barrière étanche empêchant les infiltrations et limitant les ponts thermiques. Seul inconvénient : cette technique ne traite pas les sols.

L’isolation

Isoler votre cave permet de limiter l’humidité tout en évitant la transmission du froid à votre logement. Isoler le plafond de la cave est la solution la plus efficace pour réaliser des économies d’énergie dans le cas d’une cave située sous le logement ; elle est éligible à l’offre Isolations dès 1 euro Auchan. Pour une cave sans contact avec votre logement, une isolation classique des murs par l’intérieur fera l’affaire.

Retour
Ce site utilise uniquement des cookies nécessaires à son fonctionnement et des cookies de mesure d'audience anonymisés. Il ne recueille et ne partage aucune information lors de votre navigation autre que celles utiles au fonctionnement du site.
×
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.