Actualités

arbre-left arbre-right buisson

Date de publication : vendredi 13 novembre 2020

5 signes que votre maison est mal isolée

Comment repérer les défaut d’isolation dans un logement ? Avant de se lancer dans des travaux de rénovation énergétique d’ampleur, il faut tout d’abord identifier les points faibles de l’isolation de votre maison. Découvrez 5 indices de défaut d’isolation et les moyens d’y remédier.

Une sensation de froid persistant

Votre ressenti est un indice tout à fait fiable d’un problème d’isolation ! Même sans être particulièrement frileux, des murs et/ou un sol constamment froids sont une source d’inconfort et traduisent un défaut d’isolation, surtout si la sensation perdure alors que la température extérieure n’est pas fraîche… Les murs froids sont ceux qui donnent directement sur l’extérieur ou vous séparent d’une partie non chauffée de la maison (le garage par exemple) ; de la même façon, les sols froids sont généralement des planchers bas surplombant une cave ou un vide sanitaire.

Les solutions : une isolation des murs par l’extérieur pour les murs de façade (sous bardage ou sous enduit) ou par l’intérieur pour les murs mitoyens de pièces froides (par doublage collé ou sur ossature métallique). Ces deux techniques vous permettent de gagner en confort thermique, mais aussi phonique.

Des courants d’airs

Ce petit filet d’air froid qui vous glace les épaules, le nez ou les pieds… C’est le signe que vos ouvrants ne vous protègent pas suffisamment de l’air extérieur ! Des joints de fenêtres défectueux ou des espaces sous les portes sont en cause. Ces zones de ponts thermiques se superposent aux systèmes de ventilation de votre logement et créent des courants d’air désagréables.

Les solutions : remplacer les fenêtres, mais il s’agit de travaux d’importance qui nécessitent d’être anticipés ! En attendant, remplacer les joints de fenêtres est une solution facile, rapide et économique. Concernant les bas de porte, investissez dans des bavettes en caoutchouc qui bloqueront l’air bien mieux que les traditionnels "boudins de porte" !

Une difficulté à chauffer certaines pièces

Vous avez beau pousser vos radiateurs au maximum, vous ne parvenez pas à conserver une température confortable dans vos pièces. Une situation généralement produite par la conjonction d’une mauvaise inertie thermique des matériaux de construction de votre logement, qui ne parviennent pas à maintenir une température équilibrée en cas de contrastes thermiques et d’ouvrant insuffisamment isolants. Résultat : une déperdition de chaleur qui vous pousse à chauffer toujours plus !

Les solutions : pour retrouver une atmosphère agréable chez vous, il faudra probablement en passer par des travaux de rénovation énergétique. Mais avant tout, un diagnostic thermique est indispensable afin de repérer les ponts thermiques et les points de déperdition de chaleur et agir en conséquence !

Du bruit venu de l’extérieur

Des nuisances sonores à l’intérieur signifient que vous êtes mal isolé du bruit extérieur… Mais aussi, mal isolé tout court ! En effet, s’il existe bien des solutions d’isolation acoustique spécifique, il faut savoir que les matériaux utilisés pour réaliser une isolation thermique efficace entraînent aussi une réelle atténuation des bruits.

Les solutions : des fenêtres avec double vitrage vous protégeront efficacement du bruit tout en assurant une bonne isolation thermique. Un doublage des murs par l’intérieur viendra parfaire votre confort !

Un bâtiment d’avant les années 1970

Les premières réglementations thermiques sont apparues en 1974. Autrement dit, les bâtiments construits auparavant ne bénéficiaient d’aucune obligation d’isolation minimale ! Les logements construits dans les années 1940, 1950 et 1960 sont particulièrement concernés : avant le premier choc pétrolier de 1973, les économies d’énergies ne faisaient pas partie des priorités. Par la suite, différentes normes se sont succédé en la matière et les logements mal isolés ont pu bénéficier de certaines améliorations ; toutefois elles sont souvent partielles et ne sont plus au goût du jour…

Les solutions : un diagnostic énergétique vous permettra d’y voir plus clair sur la situation de votre logement. Des améliorations pourront être apportées : isolation des murs, de la toiture, des combles, changement de fenêtres, de mode de chauffage, etc.

Un logement mal isolé est à la fois peu économique et peu écologique : de nombreuses solutions existent pour remédier aux "passoires thermiques" ! La plupart de travaux de rénovation énergétique peuvent bénéficier des différents dispositifs d’aide financière d’État tout comme l’offre "Isolation pour 1€" : testez dès maintenant votre éligibilité !

Retour

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. [Pour en savoir plus et paramétrer les cookies].

OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×